Le projet CIRTOUM mis en œuvre par le Groupement Intercommunal du Mono (GI-MONO) sur financement de l’Union Européenne à travers le Programme d’Appui au Développement Territorial offre aux populations du Mono et du Bénin, une date majeure caractérisée par l’organisation, du 15 au 21 novembre 2021, des journées inédites avec au menu, des événements festifs, culturels, ludiques et scientifiques dont la réussite fait appel aux défis de leur pérennisation.  

Les Journées du Tourisme du Mono : un concept consacrant une date majeure

Le concept qui a, au cours du mois de novembre 2021, accroché toute l’attention des populations du Mono et du Bénin et s’inscrit dans le cadre des activités du projet CIRTOUM s’appelle « Les Journées du Tourisme du Mono ». Cette marque déposée représente une innovation sortie de la boîte à idées de GI-MONO. Cette intercommunalité a consacré à travers ce concept, sept jours de célébration du tourisme dans le Mono. L’événement a du 15 au 21 novembre, levé le voile sur le potentiel touristique des communes du Mono. Dans une dynamique de créativité et de responsabilité, tout le sérieux de GI-MONO en matière de conduite des projets qu’il gagne souvent par des appels à projets s’est fait jour. Cette fois-ci l’innovation, c’est la création d’une date majeure pour la célébration et la consécration du tourisme du Mono. La date créée vise la promotion, l’appropriation et la valorisation des acquis du projet CIRTOUM. Cette date majeure, ce sont les journées conçues, achalandées et alimentées de contenus festif, scientifique et culturel pour célébrer le tourisme dans le Mono. Elle représente un focus manifesté pour jeter le projecteur sur les réalisations, les produits et les retombées du projet CIRTOUM, lequel projet a pour bénéficiaires, les communes du Mono. Cette mise en lumière du projet CIRTOUM s’est fondée sur une programmation intense en terme d’activités qu’il n’est pas inutile de présenter.

Les Journées du Tourisme du Mono : un riche agenda exécuté pendant 7 jours d’animation touristique

L’agenda touristique et culturel des Journées du Tourisme du Mono déploie un riche et intense menu qui ébranle les esprits et les corps pendant sept jours pleins, sans répit, ni repos. Cette programmation a pour contenu : des conférences débats portant sur diverses préoccupations relatives à la problématique de la place du projet CIRTOUM dans le développement des communes du Mono ; des tournées d’artistes, un mini salon de tourisme ; une éduc-tour, l’inauguration du Centre Intercommunal de promotion du Tourisme dans le Mono (CIT), les Prix Jeunesse CIRTOUM.

Les Prix Jeunesse CIRTOUM constitue une activité des Journées du Tourisme du Mono. Il s’agit d’un concours qui vise l’appropriation du projet CIRTOUM par le public jeune. Cette cible identifiée comme partenaire et consommateur des produits d’une destination touristique a bénéficié, à travers cette activité d’une attention particulière de GI-MONO. Il s’agit d’un concours qui s’est adressé aux jeunes élèves et étudiants du Bénin en général et du Mono-Couffo en particulier. Il a connu sa phase finale le 20 novembre 2021 sur l’esplanade du CIT. Les trois meilleurs candidats qui ont remporté les prix composés des enveloppes de cent mille, soixante-quinze mille et de cinquante mille sont respectivement SALAMI Josué Oluwatobi, SODAHOUE Bruno et KOUDERNE Aude Brice Babatoundé.

L’inauguration du Centre Intercommunal de promotion du Tourisme dans le Mono a connu la présence des autorités préfectorales, communales et administratives, du consul de la Finlande au Bénin, des acteurs du tourisme et populations du Mono. Ce public privilégié ne s’est pas fait compter l’événement qui a permis le lancement officiel et la mise en service du CIT. Sur fond d’animation artistique conduite par le groupe KEKELI promoteur de la danse BOBOBO, les chorégraphes de l’Association Carrefour Jeunesse de Comé, l’artiste Pyrand DJEDO, l’inauguration du CIT s’est résumée à la coupure du ruban et à la visite du joyau. Ce fut l’occasion pour les autorités invitées de présenter des allocations diverses. L’ensemble des discours exprime des idées d’émerveillement face à l’exploit de GI-MONO dont les actions aussi pratiques que réalistes, ont permis l’érection d’un majestueux bâtiment destiné à l’animation du tourisme dans le Mono. Les invités n’ont pas aussi occulté de remercier les partenaires techniques et financiers du projet CIRTOUM, notamment l’Union Européenne et le PADT. Mieux ils nourrissent un avenir radieux pour le tourisme à condition que les acteurs communaux et les populations ne laissent pas éteindre la flamme allumée par le projet CIRTOUM. Pour arroser cette flamme et la garder étincelante, le GI-MONO a marqué les esprits des officiels en leur offrant une séance de dégustation de la gastronomie du Mono. Cette fête autour du Dakouin, du Kom et de Ablo, s’est déroulée au niveau de la magnifique berge lagunaire d’Awamé.

Au moment de l’inauguration du CIT, les participants ont été accompagné par la présence des exposants des objets de souvenirs, des produits et services divers proposés par les acteurs du tourisme du Mono. La visite des stands a permis de découvrir entre autres, la Villa Karo (espace culturel qui offre des services d’animation culturelle, de muséographie aux touristes et populations du Mono), les potières de Sè (productrice des ustensiles de cuisine et des objets de décoration en poterie), l’artiste-céramiste Miriam de Grand-Popo (productrice de colliers et objets sculptés en bois cuire…).

L’autre activité non moins importante des JTM, c’est la tournée touristique et éducative organisée au profit des influenceurs composés de journalistes, de photographes, de guides de tourisme et d’enseignants d’université. Ces bénéficiaires ont consommé le produit CIRTOUM, l’ont éprouvé et apprécié tout en manifestant leur volonté de contribuer à la promotion du circuit nouvellement créé par le GI-MONO.

La tournée d’artistes, l’autre activité majeure des JTM, a servi de cadre pour l’animation artistique des sites aménagés dans le cadre du projet CIRTOUM. Une dizaine d’artistes du Mono, organisés en groupe ou de façon individuelle ont confirmé ou révélé leur talent lors des prestations qu’ils ont données. Le menu musical a varié selon que les artistes soient des individus (Pyrand DJEDO, King SESSOU, Rockos EDJI) animant les spectacle en playback ou du duo LANDRY + jouant en live, ou encore des groupes folkloriques exécutant la danse masquée (zangbéto), le danse ZANDRO, la danse Bobobo, la danse de marionnettes. A travers cette tournée d’artistes, la cour de la Forêt sacrée de Soyihoué, de la berge du lac Doucon et de sa majesté Sossa GUEDEHOUNGUE, les podiums de la Place Agbolou, de la berge lagunaire d’Awamé et du port fluvial d’Athiémé ont vibré au son, au rythme et échos des soirées culturelles et festives.

Les Journées du Tourisme du Mono constituent donc une saison artistique et touristique conduite avec succès et l’attente principale des milliers d’acteurs du tourisme du Mono et du Bénin, impliqués se résume à cette idée : l’édition bis.

​Source: http://patrimoinetourisme.over-blog.com/2021/11/les-journees-du-tourisme-du-mono-de-la-creation-a-la-perennisation-d-une-date-majeure-de-promotion-touristique-a-travers-le-projet-c

commentaires