Du 10 au 12 juin 2020, le GI-MONO, structure intercommunale porteuse du projet CIRTOUM, initie au profit des chargés de communication des communes du Mono, une formation sur les techniques et outils de l’écriture et de la photographie journalistique, l’activité a été accueillie par le site agro-touristique « La Bonne Semence » de Gbéhoué, un arrondissement de Grand-Popo.   

Les communes tierces bénéficiaires du projet de Création d’un Circuit Touristique intercommunal durable pour le Mono (CIRTOUM) ont été représentées par leurs chargés de communication lors de la formation organisée à leur profit par le Groupement Intercommunal du Mono (GI-Mono). Au cours des trois jours de la formation, les bénéficiaires ont revu, relu, et amélioré leurs connaissances en matière de production journalistique. Sous la direction d’une équipe de consultants conduits par Happy K. S. GOUDOU, la rencontre de la Bonne Semence a favorisé l’affûte des armes, l’amélioration des connaissances et savoirs, le germe de nouvelles graines en matière de l’écriture des textes journalistiques de bonne qualité. Les trois jours de matinées continues, les formateurs ont partagé avec les chargés de communication, les clés et outils pour la collecte, le traitement et la diffusion des informations liées au tourisme. Selon le formateur principal, les modules de cours développés portent sur : l’initiation à l’écriture de presse et au photojournalisme ; la pratique journalistique, essais sur les outils de collecte et traitement des informations ; la mise en ligne, la diffusion, et connaissance de différents canaux de diffusion. Ils ont été développé grâce à une animation théorique et pratique.

Coaching collectif des participants à la formation par l’équipe de formation.

A écouter monsieur Idelphonse Jules SOTOHOU, un des participants de la formation, les cours ont été théoriques et pratique. Par l’animation théorique il a été question de partage de connaissances et techniques journalistiques basiques. Aussi, ont-ils revisité des notions appliquées au tourisme sur la collecte, le traitement et la diffusion de l’information.

Quant à la phase pratique de la formation, il a procédé par la mise en situation des participants sur le terrain. Ils étaient au contact des outils de collecte de l’information et de prise d’images. L’équipe de formation leur a appris les techniques de traitement et diffusion de l’information à partir de l’acquisition, de la numérisation des informations et images collectées via android, appareil photo, enregistreur ou dictaphone. Ils ont été initiés à un logiciel de traitement d’image (Microsoft Office Picture Manager) et de son (Wav Lab…). C’est une animation pratique qui a permis non seulement la production par les participants à la formation des communiqués et articles de presse, mais aussi la diffusion de ces productions journalistiques sur des canaux de communication (réseaux sociaux, radio, journal).

Le participant de Athiémé recevant son attestation de la main du Directeur Exécutif de GI-MONO monsieur Romain P. ADJAGBA

Satisfait des acquis de la formation, le Directeur Exécutif de GI-MONO se rassure que les graines des savoirs et connaissances partagées lors de la formation des chargés de communication des communes du Mono sont mises en terres fertiles, dans un cadre convivial, la Bonne Semence. Pour lui, cette semence générera les semaines et mois à venir, des fruits rentables pour la promotion et la valorisation de la destination Mono à travers le projet CIRTOUM financé par l’Union Européenne (UE) à travers le Programme d’Appui au Développement Territorial (PADT).

Rédigé par Alomakpé C. Pacôme

commentaires